REMEMBERING AND HONORING THE 215 INDIGENOUS CHILDREN

REMEMBERING AND HONORING THE 215 INDIGENOUS CHILDREN

Position

CONTENT WARNING: Residential Schools, colonialism, state violence

 

Last week, the Tk’emlúps te Secwe̓pemc First Nation announced the discovery of the 215 children’s remains, found in an unmarked grave at the Kamloops Indian Residential School in British Columbia. This time is just one of too many moments where Indigenous people are left grieving children, families and loved ones due to the ongoing realities of colonial violence. 

 

We share in this grief, and mourn the lives of the 215 children who were forcibly removed from their families and forced to attend the Kamloops Indian Residential School. We also mourn the lives of the thousands of other children who died during Residential & Day Schools whose remains have not been found, as well as the countless lives of the Indigenous children who have died due to the ongoing colonial violence of the Canadian child welfare system.

 

It is important that we recognize the role that we, as Pride organizations and groups, have in dismantling settler colonialism. We urge Pride organizations to support Indigenous groups and collectives across the country who are calling on the Government of Canada to implement all of the Calls to Action of the Truth & Reconciliation Commision of Canada.

 

Support is available for those who have been impacted by these ongoing discoveries:

  • The Indian Residential School Survivors Society Crisis Line (IRSSS) provides 24-hour access to emotional and crisis support: 1-800-721-0066
  • Indian Residential Schools Crisis Line: 1-866-925-4419
  • Hope for Wellness Helpline for Indigenous People: 1-855-242-3310

 

EN SOUVENIR ET HONEUR DES 215 ENFANTS AUTOCHTONES

EN SOUVENIR ET HONEUR DES 215 ENFANTS AUTOCHTONES

Position

AVERTISSEMENT DE CONTENU : Pensionnats indiens, colonialisme, violence d’État

 

La semaine dernière, la communauté Autochtones de Tk’emlúps te Secwe̓pemc a annoncé la découverte des restes de 215 enfants, trouvés dans une tombe anonyme au pensionnat indien de Kamloops en Colombie-Britannique. Cette fois n’est qu’un des moments trop nombreux où les peuples autochtones doivent endeuiller leurs enfants, leurs familles et leurs proches en raison des réalités persistantes de la violence coloniale.

 

Nous partageons ce chagrin et pleurons la vie des 215 enfants qui ont été retirés de force de leurs familles et forcés de fréquenter le pensionnat indien de Kamloops. Nous pleurons également la vie de milliers d’autres enfants décédés pendant les pensionnats et les écoles de jour dont les restes n’ont pas été retrouvés, ainsi que les innombrables vies des enfants autochtones décédés à cause de la violence coloniale continue du système canadien de protection de l’enfance. .

 

Il est important que nous reconnaissions le rôle que nous, en tant qu’organisations et groupes Pride, avons dans le démantèlement du colonialisme de peuplement. Nous exhortons les organisations de Fierté à soutenir les groupes et les collectifs autochtones de tout le pays qui demandent au gouvernement du Canada de mettre en œuvre tous les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

 

L’assistance est disponible pour ceux qui ont été touchés par ces découvertes en cours :

  • La ligne d’écoute téléphonique de la Société des Survivants des Pensionnats Indiens (IRSSS) offre un accès 24 heures sur 24 à un soutien émotionnel et de crise : 1-800-721-0066
  • Ligne d’écoute des pensionnats indiens : 1-866-925-4419
  • Programme de soutien en santé pour la résolution des questions des pensionnats indiens : https://www.sac-isc.gc.ca/fra/1581971225188/1581971250953
  • Ligne d’assistance Hope for Wellness pour les peuples autochtones : 1-855-242-3310

 

Share This